Caribou et le renne aux yeux d’or – Meredith Ann Pierce (éditions Flammarion)

Caribou

Ne vous fiez pas à l’apparente naïveté du genre, ce livre serait aujourd’hui classé « fantasy », mais voilà dans les années 80, on le trouvait plutôt au rayon jeunesse…

Ce conte je vous l’offre parce qu’il est pour moi la plus pure des histoires contées, la plus sensationnelle, la plus fabuleuse des aventures anthropomorphiques. Moins connue que celles écrites par Tolkien; dans le genre l’auteure ne manque pourtant pas d’imagination.

Cari et Renne en sont les héros attachants. L’univers est féérique et la nature y est omniprésente. C’est l’appel sauvage de la migration qui en est le fil conducteur et donne un rythme effreiné à cette épopée.
Ce livre fait rêver et des années après j’en rêve encore ! Je vous souhaite de vivre pareille lecture.

Sab.

*Vous le trouverez plutôt d’occasion; chez les bouquinistes ou dans les bourses aux livres des bibliothèques municipales, une fois par an.

Traduit de de l’américain par Rose-Marie Vassallo
du titre original The Woman who loved reindeer
Editeur: Flammarion, 1988
Collection : Castor poche ; 236. Senior
310 p.
ISBN 9782081619616

Advertisements

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s