Matinées mexicaines suivi de Pensées, récits poèmes, D. H. Lawrence

David Herbert Lawrence… pour les curieux qui souhaitaient connaître son p’tit nom… Enchantée Herbert !

Avec un nom comme ça, vous l’avez deviné, D.H. Lawrence était British. « Etait » parce qu’il est de la fin 19ème-début 20ème. Important pour la suite, d’où la précision… (Non, non, je n’ai pas entrepris pendant la nuit de me reconvertir en wikipedia).

En fait, Lawrence devait avoir des meurs/conceptions trop légères pour son époque. En tout cas trop légères pour le Royaume-Uni puisqu’il a dû s’exiler au Mexique à cause de ses écrits un peu « oh lé oh lé » auraient dit ses contemporains. En fait, Lawrence était simplement un auteur sensualiste et ça plaisait pas !

_

DHLawrence, Matinées mexicaines

_

Matinée mexicaines retrace par bribes sa life et son cheminement personnel là-bas, au soleil, dans son ranch. — Catholique mais intéressé par Quetzalcoatl, serpent à plume, divinité aztèque majeure. — Homme du Vieux Continent intéressé par les indigènes et leurs cultures, en particulier leur rapport au temps.

_

_

Quetzalcoatl

Quetzalcoatl

_

La seconde partie du bouquin, c’est plutôt des poèmes et c’est ce qui nous a le plus retenu quand Sylvain nous l’a présenté. Pourquoi ? Parce qu’on a trouvé que ça faisait vraiment écho à notre époque. D. H. Lawrence : précurseur des métrosexuels ! Un petit poème parlera mieux que moi…

_

« Une histoire contée par un idiot

La vie moderne est une histoire contée par un idiot.
Femmes artificielles aux têtes tondues, aux poitrines plates.
Au sexe indéterminé.
Jeunes gens maniérés au sexe encore plus vague,
Bébés hygiéniques dans leurs grandes voitures aux allures de cercueil. »

_

Parce que vous êtes sympa, on va faire du rab avec deux poèmes qui s’inscrivent complètement dans la veine sensualiste :

"Gâchis de l'amour" (part 1), D. H. Lawrence

« Gâchis de l’amour » (part 1/2), D. H. Lawrence

"Gâchis de l'amour" (part 2/2), D. H. Lawrence

« Gâchis de l’amour » (part 2/2), D. H. Lawrence

"Etre vivant", D.H. Lawrence.

« Etre vivant », D.H. Lawrence.

Voilà, voilà, les obsédés… =)

_

Et puis, petite digression  traditionnelle (ça va devenir ma marque de fabrique… si ce n’est déjà le cas…) :

D. H. Lawrence a aussi écrit L’Homme qui était mort. Bon, nous on l’a pas lu mais c’est pas l’envie qui manque. (C’est le temps).
L’homme qui était mort, cette façon un peu irrévérencieuse de parler de Jésus Christ, c’est ça qui pique ma curiosité. C’est l’histoire de Jésus après la croix et qui fait son auto-critique. Il reconsidère sa vie et se dit qu’il a été un monstre d’orgueil… Well done Djizeus!
Si quelqu’un par ici l’a lu et a envie de nous en dire un peu plus… envie de nous donner envie…

Advertisements

2 réponses à “Matinées mexicaines suivi de Pensées, récits poèmes, D. H. Lawrence

  1. Contente de voir que les lectures de Sylvain inspirent encore et encore ! Lors du dernier cercle funky, Alix a présenté un texte qui faisait écho à D. H. Lawrence. Et moi, ben à chaque fois que Sylvain a présenté un bouquin, je l’ai lu ensuite, tout (Saint John d’Orange) ou partie (Matinées mexicaines, j’ai picoré). Il a un don ce petit, il a un don !… Mais bordel, il a déjà quitté Nantes le lâcheur…

    J'aime

  2. ça me donne trop envie de le lire !!
    perso j’ai lu le classique de D. H. Lawrence, à savoir : L’amant de Lady Chatterley. Et ça traite encore de sensualité et d’amour. Sur fond de révolution industrielle une jeune femme s’exile dans le fin fond bout de la pampa avec son époux, plus vieux mais surtout infirme. Elle, elle crève d’ennui, se consume à petit feu puis rencontre le garde forestier de la propriété. Comme tous les romans de cette époque, les auteurs prouvent, démontrent par le parcours de leurs personnages et là se sont deux visions du monde qui s’affrontent avec l’importance de la jouissance au milieu de tout ça 🙂
    voilà, pour compléter un peu la bib’ à Herbert 🙂

    J'aime

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s