Alizée Meurisse – Neverdays (éditions Allia)

Alizée Meurisse met le doigt sur des travers de notre société : folle importance des apparences, consommation de masse, sexisme… Elle met la simplicité, le corps brut, les émotions pures et l’art en exergue. Rappelle l’essentiel, le sensoriel, la vie. Adolescence et jeunesse, amour torturé, jetset refoulée au profit d’une vie anonyme, dans les odeurs et les défauts de la femme aimée qui porte sur les chevilles les morsures de ses chaussettes. L’univers d’Alizée Meurisse est une poésie aux sonorités anglophones et à l’amertume écœurante des cocktails délaissés. De la métaphore à la métamorphose, les mots renvoient aux couleurs sauvages de ses peintures. Alizée Meurisse nous souffle de l’autre côté du miroir.

Lucile Guyot

Alizée Meurisse

Neverdays est le récit d’une jeune auteure française d’une vingtaine d’année, qui oscille entre La Métamorphose de Kafka et Le Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde. L’histoire est celle d’un très connu et très beau gosse acteur qui va trouver une clinique lui permettant l’injection d’ADN de parfaits inconnus, le kiffe pour un homme surexposé. Comme toute drogue, l’effet s’estompe de plus en plus rapidement et cela devient problématique quand une histoire d’amour se mêle alors qu’il a les traits de l’autre…

Advertisements

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s