Mégalodon – Steven Alten

J’ai une question, trichez pas… Vous savez ce que c’est, vous, un mégalodon ? Ca vous inspire quoi comme idées ? Quelles images vous viennent en tête ?
Nous en vrac, on a dit : un roman catastrophe/noir, un truc qui se passe dans l’espace, l’équivalent roman d’un nanar type série z… et j’en passe !

Bon, et si on vous montre la couverture du bouquin ?

602525

« Never judge a book by its cover ». Really ?

Je vous le dis tout de suite, nous ça ne nous a pas du tout aidé… un peu trop enferrés que nous étions dans notre voie « Armageddon »… Evidemment, on a pensé à un truc du type Les Dents de la mer mais alors… bien tard ! Tellement tard qu’Edgar avait eu le temps de nous demander de « faire tourner les champignons » tellement on était high !
Bon, pour ceux qui sont autant à la ramasse que nous : le mégalodon est une espèce éteinte de requin préhistorique qui est apparu il y a 23 millions d’années. Oh, rien de bien méchant, juste une bête qui faisait entre 15 et 20 mètres, un requin puissance mille, une bagatelle… Et donc cette fameuse bestiole serait un peu le grand-père du requin blanc.
Bref, voilà pour le titre.

Pour ce qui est du bouquin… C’est l’histoire d’un scientifique, Jonas Taylor, qui émet une théorie selon laquelle le mégalodon existerait toujours et qui passe alors pour un fou aux yeux de tous jusqu’au jour où… (Si tu veux savoir la suite, laisse un commentaire, Edgar te répondra peut-être… sinon tu as aussi l’option : « lire le livre » qui peut être pas mal !… Nous dans tous les cas, on n’en sait pas plus…)

Un bouquin qui se pose donc davantage la question de « pourquoi le mégalodon existe toujours ? » plutôt que celle du pourquoi de sa disparition… Question pour laquelle il existe déjà des hypothèses : le mégalodon était énormissime or les animaux (la poiscaille en l’occurrence) au fur et à mesure de l’évolution devenaient de plus en plus petits et rapides… rapport taille de la prise/investissement d’énergie pas top pour nourrir un mastodonte.
Conclusion délivrée par l’un de nos obsédés textuels : « En gros, le mégalodon aurait disparu parce qu’il aurait pas réussi à pécho ! » Voilà, ça, c’est dit…

Bon et sinon, vous avez le droit de me remerciez de ne pas avoir publié cet article à l’approche de l’été, les amis… Je vous épargne des sueurs froides sur la plage et des crises de panique au moindre bout de bois qui flotterait dans l’eau près de vous…

CROC !…

Publicités

Une réponse à “Mégalodon – Steven Alten

  1. Pour ceux qui n’ont pas envie de lire, il y a aussi un gros nanars, un film de sharkploitation pour être précis, qui en parlent -sans doute sur le même ton que le bouquin. C’est mégashark VS Giant Octopus. Et il se bat aussi contre Giantcrocosorus, mais bon, c’est nettement moins scientifique…

    J'aime

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s