Le caca et la censure

Une petite histoire de la censure dans le monde de l’édition (avant de s’endormir)

Dans le monde de l’édition, il existe une loi datant de 1949, qui vise à protéger les enfants en réglementant dans les livres qui leur sont destinés l’incitation à la haine, la pornographie, le deal de crack, le crime en bandes organisées, etc. et de manière plus générale tout ce qui pourrait les inciter à la déviance ou simplement les « déprimer » (sic)
Une éditrice intervenant dans mon master nous a raconté comment un livre illustré pour enfants publié chez elle, racontant la vie d’un petit caca (!) et ses péripéties, avait été censuré par le comité de bien-pensence de 1949. Non pas pour incitation à la scatophilie, mais parce qu’à la fin de l’histoire, l’étron se casse dans les toilettes et tire la chasse. CENSURE ! oui Madame. Car « cette histoire pourrait inciter les enfants au suicide ».
On sous-estime trop le pouvoir d’identification des enfants au caca…

Image

 

Faites de beaux rêves 🙂

Publicités

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s