Vingt-trois prostituées Chester Brown

Le récit d’une mise à nue, mais littéralement car on voit ses fesses.

C’est l’histoire d’un type qui après une rupture et trois ans d’abstinence se met aux professionnelles. Il prend des notes de ses expériences, dessine parfois, respecte toujours. Mais sa démarche lui pose des cas de conscience et est à l’origine de plusieurs débats avec son entourage. Cependant, il ne se positionne ni pour la réglementation, ni pour la répression, il y va c’est tout.

Vingt-trois prostituées Chester Brwn

*Une bonne occasion de réfléchir un peu plus à la question de la prostitution, et un écho à  Marcela Iacub et à ses articles hebdomadaires dans Libération le samedi dont Fred nous avait parlé.

Publicités

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s