La joueuse de go Shan Sa

Photo0156[1]L’histoire se déroule dans la Mandchourie des années 1930, celle sous occupation japonaise. Une toute jeune femme, particulièrement belle va régulièrement jouer au go sur la place publique (un jeu de stratégie d’origine chinoise). Une démarche très mal vue puisqu’elle est une fille, et parce qu’on est en temps de guerre.

Parallèlement, un militaire japonais infiltre la population chinoise occupée, afin de connaître le ressenti, l’atmosphère générale parmi la population, et d’anticiper les régulières insurrections.

La suite vous l’avez devinée : le japonais joue contre la Chinoise. Ils apprennent à se connaître et tombent amoureux, mais impossible de le dire, encore moins de le vivre. La stratégie des parties de go dévoile celle intime des deux personnes. Les thèmes de la guerre et l’amour s’entremêlent. Les sous-entendus sexuels ne le sont pas tant que ça, on parlerait plutôt de sous-entendus avec des gros sabots voire de sur-entendus, nous… Et c’est ça qui est bon ! Ce qui confère une certaine dose d’humour à ce roman, ni gnangnan, ni dramatique, simplement juste. Un cocktail rafraichissant et exotique, idéal pour la plage, tout en restant de bonne qualité. Alors go ! Lisez-le !

(tous les jeux de mots sont issus de la merveilleuse inspiration des obsédés textuels présents ce jour là)

Publicités

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s