Wonder woman L’Orchidée noire, Kate Cayne

Non pas une, ni deux, mais trois super héroïnes,

Elise sort le grand jeu !

Wonder Woman, version costaud, musclée, et amateur de métal

Une réécriture dont le premier tome s’intéresse à une recherche des origines Après tout : elle est plus qu’un lasso et un short.

Ces origines quelles sont-elles ? Mythiques, celles d’un Eden abandonné à force de persécutions. Et vous vous en doutez, elles aboutissent… sur Terre ! Aujourd’hui, certaines vivent encore comme dans l’Antiquité, tandis que d’autres vivent en coloc’ à New York.

Et le fil conducteur sera la tentation de la vengeance…

(attendons les prochains tomes)

Une batwoman rebaptisée, relookée façon Art Nouveau* en rousse incendiaire à la peau pâle. Kate Cayne a l’ambition de devenir le pendant féminin de Batman, sans forcément qu’il y ait de liens directs entre eux, c’est davantage une reprise de la mythologie de Gotam city dans son ensemble.

Un personnage border line, animé… d’un désir de vengeance.

Enfin l’orchidée noire, de loin la plus… déconcertante.

Un personnage plutôt secondaire qui apparaît de comics en comics depuis 50ans. Ici, une bd entière lui est consacrée, l’histoire tourne de nouveau autour de la recherche de ses origines. Et elles sont stranges:

au début il y a une autre orchidée noire qui va se faire tuer, quand ! au même moment ! notre orchidée noire, sa soeur de pot donc (si si vous avez compris), éclot. Elle n’aura de cesse par la suite de rechercher son créateur (= son jardinier).

Celle-ci n’est pas une super héroïne, c’est une héroïne avec des super pouvoirs (nuance !), mais n’a aucun intérêt ni aucune notion du bien et du mal (elle demande de l’aide aux uns et aux autres indifféremment selon ses besoins).

Le lecteur assidu de BD est décontenancé par rapport à cette lecture. Elle est également l’une des bd à être apparu à un tournant du genre, où l’on a commencé à convoquer de vrais bons dessinateurs pour séduire un public amateur de beaux livres.

______________________

*pour se donner une idée souvenez-vous des pubs pour l’absinthe de Mucha).

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s