L’image ouverte G. Didi-huberman

Présenté en rapport du thème de la détestation livresque du dernier cercle. Et lu pour les besoins d’un exposé en histoire de l’art.

Il s’agit d’une analyse autour de l’image qui fait corps par l’un des plus grand historien de l’art actuel. Il s’intéresse à une définition de l’art en tant qu’expérience, qui impacte, interpelle. Il laisse de côté le seul esthétisme, la belle image.

Pour Christophe c’est la raison qui a fait que ça n’a pas accroché, trop de gore, de chair ouverte et de blessures.

Mais un bouquin qui a nourri le débat en tous cas ! Et il reste ouvert…

Advertisements

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s