La Nostalgie des origines Mircea Eliade

Champs obligatoires

alors merci à Fenec d’avoir à résumer un bouquin pareil ici…

Le livre démarre par le regret qu’il n’existe pas d’autre mot que religion* pour désigner cette réalité très vaste qu’est le sacré.

Ensuite, la question : comment on vit le sacré dans nos sociétés ? dans nos sociétés laïques ? (par exemple est-ce que les athlètes et footballeurs ne tiennent pas le rôle de demi dieu dans nos sociétés ? ou les fans de Johnny avec leurs autels dédiés à sa gloire).

Contrairement aux spécialistes de la religion qui adoptent un point de vue précis pour en parler, Mircea Eliade adopte une démarche plus historienne en tentant de replacer dans son contexte la religion. De prendre en compte, pour la comprendre, les dimensions sociales économiques philosophiques etc etc etc…

Seulement le contexte nécessaire à la compréhension de la religion est en fuite constante. Glisse entre les doigts sans cesse.

La lecture de Julien n’est pas fini, peut-être en saurons nous plus la prochaine fois, et peut être que le contenu passionnant et difficile à résumer de ce livre le sera un peu moins…

Mircea Eliade c’est l’une des grande référence en matière de réflexion sur les religions. Né en 1907 en Roumanie, mort en 1986 aux USA, entre les deux il a été historien des religions, mythologue, romancier et philosophe; et a appris et parlé couramment huit langues: le roumain, le français, l’allemand, l’italien, l’anglais, l’hébreu, le persan et le sanskrit.

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s