L.Q.R. La Propagande du quotidien E. Hazan

L.Q.R. pour Lingua Quintae Respublicae

En gros : une réflexion autour de ce que la langue dit de notre époque.

Par exemple tous ces mots utilisés, réutilisés, galvaudés finalement pour devenir vides de sens.

« Créé et diffusée par les publicitaires et les économistes, reprise par les politiciens, la L.Q.R. est devenue l’une des armes les plus efficaces du maintien de l’ordre »

Autre exemple cité en 4e de couverture celui des paraphrases euphémisantes type « gens de conditions modestes » pour pauvres, « couches sociales » plutôt que « classes sociales », « hôtesses de caisse », « personne en situation de handicap » etc etc etc…

Là aussi, un vrai bouquin qui fait sens à notre époque.

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s