Jours obscurs – Boris Pahors

Slovène venu à Nantes pour les Rencontres de la littérature de l’Adriatique.

Une autobiographie romancée.

Enfin « romancée »… ère fasciste à Trieste, alors que les slovènes étaient opprimés par les italiens.

Le personnage principal est dans les ordres. Mais il voit, de loin, la résistance se mettre en place. Il va donc quitter les ordres pour rejoindre leur rang.

Intéressant pour un pan de l’Histoire qu’on ignorait, et une métaphore de la littérature dont les gens présents ont pu profiter (j’ai oublié de scanner le texte, alors je camoufle la bourde avec du mystère)

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s