Fictions Jorge Luis Borges

Alors là… bah j’étais pas là quand elles en ont parlé. Du coup ‘suis arrivée sur ces entrefaits :

« _ Tu as vu comme je te raconte des histoires ? Quels beaux symboles, quels mots savants…

_Tout est faux dans chacune des nouvelles, mais pourtant toujours un « je » qui parle. Un « je » qui est tour à tour un chinois, un homme qui voyage, etc..

_ pour Borges tout est fiction seulement, il y a même des fictions (d’où le pluriel du titre), en opposition à la réalité… »

 

(..?)

Publicités

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s