Et si on dansait Erik Orsenna

Écrire un roman (pas ennuyeux) sur la grammaire, avez-vous une autre définition du défi ?

Et bien Erik Orsenna l’a fait ! Il a même fait une série de romans sur la grammaire le bougre !

2001 : La Grammaire est une chanson douce, Stock

2003 : Les Chevaliers du Subjonctif, Stock

2007 : La Révolte des accents, Stock

ce mec n’a donc peur de rien.

Des ouvrages qui s’adressent, de l’avis de Caroline, avant tout aux enfants et aux ados pour dédramatiser la chose et faire comprendre la grammaire autrement.

Ses deux personnages, Jeanne et Tom,  se retrouvent sur une île habitée par des noms, par des verbes, des adjectifs, que les personnages rencontrent et avec lesquels ils discutent. Le nom échange sur ses problèmes de célibat disant que ce serait bien tout de même de trouver un petit adjectif pour faire alliance… etc…

La proposition d’Orsenna dans ce livre, qui s’intéresse d’abord à la ponctuation c’est qu’il est possible de lire comme on chante, les deux processus sont similaires. Et d’ailleurs, certains didacticiens de la grammaire ont proposé de remplacer les signes de ponctuation, par ceux utilisés en musique.

Publicités

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s