Cercueils sur mesure Truman capote

Un(e) mini Capote (!) qui fait son effet si l’on en croit Elise,d’ailleurs l’un des must de Joël aussi (et en dépit du ridicule de telles catégories selon le pape Stiglitz Ier de la lecture).

Une bonne tranche de vrai, de quasi journalistique, de percutant, avec par dessus bien sûr, une couche littéraire. L’art de Capote. un vrai fait divers à la base, ensuite…il faut ce qu’il faut.

Truman Capote dans son propre rôle. Il apparaît dans les dialogues derrière « T.C. ». Nombreux les dialogues qui fait voisiner le roman avec du théâtre. (Egocentrique Capote ?)

Chaque victime avant d’être assassinée reçoit un petit cercueil contenant sa photo. Les mise à mort sont quant à elles, pleines d’inspiration:

un couple mordu jusqu’à ce que mort s’en suive par des crotals dopés aux amphétamines (?!!!)

Interrogation lancinante du « pourquoi ces meurtres » , et démesures entre la cruauté (et leur créativité si je puis me permettre..) des actes et leur motivation.

Une thématique qui rappelle Un Roi sans divertissement de Giono

Publicités

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s