Cappuccino à Ramallah Souad Amiry

(ne pas confondre avec Bagdad café,😉 )

Le récit de la vie quotidienne en Palestine avec le but d’expier la colère accumulée et en toile de fond, la guerre et l’incompréhension.Image

Un livre qui n’est pas du tout littéraire, mais un journal de bord/journal de guerre, autour du quotidien (ce à quoi fait référence le « cappuccino »)

Par exemple le quotidien de gens soumis à un couvre-feu qui n’autorise que 3h de liberté par semaine pour refaire des vivres. L’arrivée à l’aéroport et l’interrogatoire autour de ses choix de déplacements et ceux de sa famille. On se rend compte alors que tout est compliqué, et que nous, occidentaux ne connaissons rien de cette réalité.

autre référence: Guy Delisle Chroniques de Jerusalem

Tu as lu ce livre, donne nous ton avis :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s